Promotion PT* 2016-2017

Arthur G. (ENS Paris Saclay)

« Je suis entré en prépa PT à Vauvenargues après un Bac S-SI et j'ai découvert, loin des a priori ultra-compétitifs des CPGE, des classes soudées et des enseignants très attentifs à la réussite et au bien-être des élèves, qui prennent le temps de bien nous aider. Cette formation m'a mené jusqu'à l'Ecole Normale Supérieure de Paris-Saclay où je continue à approfondir les domaines que mes professeurs de prépa m’ont fait re-découvrir après le lycée et qu'ils ont rendu passionnants. Les années de classes préparatoires sont intenses mais l'ambiance générale des cours peut faire toute la différence et c'est un point fort de la prépa Vauvenargues. Beaucoup de bon souvenirs donc dans cet établissement et c'est toujours un plaisir de rester en contact avec mes anciens professeurs. En bref, Vauvenargues ça déchire !»

arthur.grisel-at-ens-paris-saclay.fr.

 

Cédric H.P. (Centrale Lyon)

« Après le lycée je voulais faire une prépa pour entrer dans une école d’ingénieur. J’ai choisi la filière PTSI/PT pour sa quantité de SI non négligeable par rapport aux autres filières. Après coup je me suis aperçu que les maths en prépa ne ressemblent en rien aux maths de terminale avec lesquelles j’étais à l’aise, et qu’il m’aurait été très difficile de réussir en MPSI où il faut absorber plus de douze heures de maths par semaine.
Le choix du lycée Vauvenargues s’est fait naturellement puisque j’y étais déjà jusqu’en terminale et qu’Aix en Provence est une ville étudiante où il est très agréable de vivre.
Je n’ai malheureusement pas réussi à obtenir les écoles que je souhaitais lors de mon
premier concours mais j’ai pu rebondir grâce au soutien des professeurs et j’ai finalement pu intégrer une école que je n’aurai jamais pu intégrer en 3/2 : Centrale Lyon, une très bonne école généraliste.
De ces trois années, je retiendrai la bonne ambiance qui règne toujours dans les classes, très éloignée d’un esprit de compétition interne, chacun aidant les autres et le travail de groupe étant encouragé. Les professeurs sont également très dynamiques et enseignent avec passion, donnant beaucoup de leur temps pour que chacun puisse intégrer l’école dont il rêve.
La prépa à Vauvenargues est donc éprouvante mais on peut toujours s’appuyer sur des cours de qualité et sur l’aide des élèves et des professeurs lorsque c’est plus dur.
»

cedric.herranz_at_gmail.com

 

Laura V. (ENSAM Aix-en-Provence)

« En terminale, je voulais faire les Arts et Métiers mais passer par une classe préparatoire ne me disait rien. En effet quand on entend "classe préparatoire", on pense directement à la compétition et à l'esprit concours qui peut exister entre les élèves d'une classe.

Je me suis quand même renseignée et je suis allée à la journée portes ouvertes de la classe préparatoire PTSI-PT de Vauvenargues qui était considérée comme LA classe préparatoire pour intégrer les Arts et Métiers. Rencontrer les élèves et les professeurs m'a tout de suite fait comprendre que cette PTSI-PT était différente, la bonne ambiance semblait y régner. 

En intégrant ainsi cette classe préparatoire, j'ai pu passer deux ans de travail dans une très bonne ambiance où l'entraide entre les élèves et l'implication des professeurs dans notre réussite étaient la base. 

J'ai maintenant pu intégrer les Arts et Métiers et je ne regrette absolument pas mon choix d'orientation post-bac. Il faut également savoir que les Arts et Métiers ne sont pas la seule possibilité d'intégration, de nombreuses autres grandes écoles d'ingénieur sont accessibles en faisant cette classe préparatoire.»

 

Raphaël D.B. (ENSAM Aix-en-Provence)
" Après une prépa MPSI et avoir pris conscience que cette formation ne me plaisait pas (beaucoup trop théorique à mon goût), je me suis orienté en PTSI. Le choix de Vauvenargues s'est rapidement imposé à moi pour diverses raisons: d'une part la proximité du lycée avec mon domicile me semblait importante notamment pour me permettre de rentrer chez moi le week end, et d'autre part les résultats du lycée les années précédentes, en particulier le nombre d'intégrés aux Arts&Métiers, m'ont convaincu que c'était le meilleur choix.
La PTSI s'est avérée correspondre davantage à mes attentes: moins de théorie abstraite, tout en conservant un socle scientifique conséquent et plus en lien avec la réalité technologique, par le biais des travaux pratiques et des Sciences de l'Ingénieur. La proportion des matières était de plus très équilibrée entre les matières scientifiques (Maths, Physique, SI).
J’ai découvert durant mes deux années au lycée Vauvenargues une ambiance conviviale relativement différente des autres prépas. Les professeurs étaient toujours à notre écoute et faisaient leur possible pour aider tous les élèves, tout en nous incitant à dépasser nos limites de persévérance et de détermination.
Cette cohésion au sein de l’équipe pédagogique mais aussi de la promo, associée à des cours de très bonne qualité m’ont permis d’obtenir de très bons résultats au concours, et d’intégrer in fine les Arts et Métiers. "
rdb.pop-at-gmail.com
Yanis B. (ENSAM Aix)
« Mon cursus PTSI/PT* m’a permis d’obtenir une formation théorique et pratique de haut niveau (grâce aux cours de maths, physique et sciences de l’ingénieur).
J’ai choisi d’aller à Vauvenargues en PTSI pour la proximité de la prépa avec ma ville d'origine mais aussi pour suivre des cours de SI car je n'en faisais pas avant, et cela avait l'air de m'intéresser ( c'est toujours le cas :) ). Ce n'est pas gênant de faire PTSI en ayant fait un bac SVT. L'équipe pédagogique est très impliquée à Vauvenargues : ils sont proches de nous, à notre écoute et n’hésitent pas à donner de leur temps en cas de difficultés.
Pour ma part, grâce à mes professeurs et à du travail personnel, j’ai pu intégrer l’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers, c'était l'école que je voulais. J'étais aussi assez bien classé pour aller à l'ENS, mais l'école ne convenait pas à mes attentes.
En ce qui concerne le travail, effectivement, la quantité à fournir pouvait à première vue sembler rédhibitoire. C’est ici selon moi qu’intervient un des grands atouts de la prépa à Vauvenargues. En effet, à aucun moment de mes 2 années je ne me suis senti seul, enseveli sous une montagne de travail. L’ambiance de classe ( marrante et bosseuse) et la proximité de l’équipe enseignante jouent un rôle fondamental et sont probablement les meilleurs que j’ai pu connaitre dans ma scolarité.
En conclusion, je garde un très bon souvenir de mes deux années de prépa à Vauvenargues, ainsi que bon nombre d’amis. Les classes préparatoires vous apprendront beaucoup, autant sur le plan scolaire que personnel. Il faudra travailler, mais l’investissement est très largement rentabilisé ! Alors bon courage !»
Thomas P. (ENSTA Bretagne)

« Après une année en MPSI où la façon de faire des maths m'a fortement déplu (trop théorique), j'ai choisi de venir en PT pour faire plus de concret... J'ai intégré l'ENSTA Bretagne, école d'ingénieur tournée vers la Mer, pour  ses spécialités uniques : Pyrotechnie, Architecte Naval, Océanographie, et pour son ouverture internationale.

De plus, même si en minorité, les PT sont très avantagés ! Toutes les autres filières n'ont jamais fait de résistance des matériaux, conception...»
Félix T. (ENSAM Bordeaux)
"A l’issue de mon bac S-SI, j’ai décidé de me diriger vers la classe préparatoire PTSI/PT* que proposait le lycée Vauvenargues, en vue d’intégrer une grande école d’ingénieur.
Cet établissement, extrêmement bien situé, dans le centre d’une des plus belles villes de France, a largement fait ses preuves depuis des années en terme de formation.
L’enseignement théorique et pratique de qualité que j’ai reçu durant mes années au sein de la classe préparatoire m’a permis d’acquérir les connaissances nécessaires pour atteindre l’objectif que je m’étais fixé. Les professeurs que j’ai eus ont largement oeuvré dans ce sens, et m’ont poussé pour que je puisse donner le meilleur de moi même, mais ils m’ont également soutenu dans les moments difficiles afin de ne pas faiblir devant la charge importante de travail.
Je n’ai pas non plus été déçu de la réelle bonne ambiance qui régnait au sein de la PT*, offrant ainsi une entraide efficace, tirant l’ensemble de la classe vers le haut.
Tous ces efforts m’ont permis d’intégrer l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers, et d’être suffisamment bien classé pour pouvoir choisir le centre auquel j’aspirais. Les objectifs que je m’étais fixés sont donc largement remplis, l’ENSAM étant l’une des meilleures écoles d’ingénieur de France."